FAQ.

Les questions que vous allez (sûrement) fréquemment vous/nous poser.

Non. Bien sûr, nous souhaitons pouvoir accompagner des compétiteurs, car cela fait aussi parti intégrante de l’escalade. Et parce que vouloir devenir champion du monde ou champion olympique est un vrai projet de vie. Mais pas que … Le programme BeTH est ouvert à toutes les dimensions de l’escalade : indoor/outdoor, bloc/longue voie (…), montagne et alpinisme, ou un mix de tout ça. C’est le projet porté par l’athlète qui aura de la valeur.

Non. Il n’y a pas d’âge pour avoir des rêves et suffisamment de culot pour avoir envie de les réaliser. Et donc dans l’absolu, c’est ouvert à tout le monde, sans distinction d’âge, de sexe, de situation géographique…

Non. BeTH veut raconter des histoires, et valoriser des grimpeurs et leurs projets. Nous ne ne voulons pas faire d’eux des hommes et des femmes sandwich. Nous pensons même que ce serait contre-productif de le faire. Les spirits seront libres, libres d’être eux-mêmes. A leurs couleurs. Pour nous, cette liberté est un facteur clé de succès pour que chacun puisse atteindre ses objectifs. Par contre oui, nous voudrons raconter les histoires des spirits. C’est d’ailleurs tout le sens et l’engagement des spirits : servir d’exemples, pour donner envie à chacun de devenir l’entrepreneur de sa vie et d’oser vivre ses rêves. Des ambassadeurs, dans le plus beau sens du terme. Et évidemment, on serait fier que certains aient envie de porter les couleurs de BeTH.

Non. Les spirits seront évidemment un collectif. Et si tout se passe bien, nous comprendrons qu’avancer ensemble nous permettra d’atteindre plus facilement nos objectifs individuels. Nous allons vivre une aventure collective, mêlant nos propres aventures. Nous allons partager, proposer, inspirer, se soutenir. Mais définitivement pas de Club Arkose. Car le programme BeTH consiste à déployer une nouvelle dynamique en direction des clubs pour leur être utile localement et compléter leur action via ce soutien à leurs athlètes dans leur projet de vie sportive. Chaque spirit peut donc rester dans le club de son choix. Là où selon lui, il trouvera les meilleures conditions pour se révéler et concrétiser son projet. D’ailleurs, il y aura peut-être des spirits sans club qui sait ?

D’abord, c’est quoi la régie. Pour nous, c’est un pool de personnes aux compétences variées qui pourront être mobilisées pour aider un spirit dans son projet. C’est Louis-Marie, qui connait un rayon en développement de projets socio-pro et en sport de Haut Niveau. Ce sera d’ailleurs l’animateur de la régie, en contact direct avec les spirits. C’est Alice pour le pilotage de la production, la gestion administrative, les contacts réguliers pour échanger des nouvelles. Et c’est toute l’équipe arkose&co pour tout le reste.

Ah ça, ça dépendra beaucoup de vous 🙂 Certains auront besoin ou envie de beaucoup nous mobiliser, d’autres (beaucoup) moins. Ce qui est sûr, c’est qu’on sera là pour vous, par exemple sur les compétitions, au cas où. Et toujours en complément du staff de votre club. Et nous nous verrons au moins 4 fois par an lors des masterclass. On veut être là, et on souhaite que vous soyez là. Mais nous doutons que vous ne nous trouviez trop présents. Si c’est le cas, il suffira de nous le dire !

Sincèrement, on ne voit pas trop. Nous prenons l’engagement de soutenir les Spirits pour qu’ils puissent au mieux atteindre leurs objectifs, et nous mobilisons pour ça des moyens humains, techniques et financiers à travers BeTH. Les Spirits prennent l’engagement de partager leurs histoires pour inspirer la communauté, et de s’engager à fond dans leur projet. Après, tout reposera sur des valeurs simples mais terriblement puissantes que sont la confiance, la transparence, l’investissement… Et au « pire », c’est aussi pour ça que les « contrats » dureront 1 an, évidemment renouvelables : pour que chacun reste libre de rester ou pas dans cette dynamique. Si quelqu’un trouve qu’il y perd, il pourra facilement partir.

Nous voulons raconter des belles histoires vraies. Nous voulons inspirer la communauté des grimpeurs. Pour ça, nous devons non seulement trouver ces belles histoires (les vôtres), mais aussi les aider à se réaliser. C’est une relation gagnant-gagnant, vu de notre côté. Et aussi une responsabilité de notre part, et de la vôtre. Un engagement, d’abord moral d’ailleurs.

Nous voulons de chouettes projets, de belles histoires. Nous voulons des valeurs et de l’engagement. Nous voulons du culot, des rêves, des « cap ou pas cap ». Nous voulons des succès, mais aussi des défaites. Parce que c’est le jeu, et on le sait. Nous voulons des joueurs, avec le sourire aux lèvres et la hargne au ventre. Nous voulons des étoiles dans les yeux. Et on sait qu’on aura aussi des larmes, des doutes, des déceptions. Parce que c’est le jeu, et on le sait. Nous voulons des entrepreneurs, des gens qui prennent des risques. Nous voulons des gens qui s’investissent, dans leur projet et dans le collectif BeTH. Des gens qui trouveront un sens à cette aventure.

Nous ne voulons pas des nombres de like sur facebook. En tout cas, pas que. Nous ne voulons pas avoir à négocier. Nous ne sommes pas dans une démarche commerciale. Nous ne voulons pas des projets dont on connait déjà la fin. Parce que c’est justement cette part d’inconnu qui donne du piment. Nous ne voulons pas 15 fois le même projet. Nous ne voulons pas des projets vagues, comme « je veux grimper toute l’année sur les plus belles falaises du monde ». Oui, nous aussi on voudrait. Nous ne voulons pas donner de l’argent de poche, ou payer des vacances. Nous ne voulons pas se voir qu’une seul fois par an.

Les projets seront sélectionnés sur des critères objectifs. Mais aussi subjectifs ! Est-ce que le projet nous fait rêver, et fera rêver la communauté ? Est-ce que le projet nous semble viable, est-ce qu’il a au moins une chance de réussir ? Est-ce qu’on y croit ? Est-ce que le projet est un minimum construit ? Est-ce qu’on voit comment et pourquoi nous serons utiles ? Est-ce que nous avons le sentiment que le candidat va s’impliquer dans son projet, mais aussi apporter aux autres spirits ?

Evidemment, dit comme ça, non. Mais on veut faire notre part ! On sait très bien que même l’accompagnement BeTH ne suffira pas à lui seul à ce que les spirits atteignent leurs objectifs. Mais nous voulons permettre de créer la différence. De se rendre vraiment utiles. C’est pour ça que nous voulons faire moins mais mieux. Si on est bons, nous allons aider jusqu’à 15 personnes à vivre des projets porteurs de sens. On espère qu’après il y aura un effet domino, donnant envie à d’autres d’oser. Et puis, qu’est ce que nous avons à perdre ? On connait, on est aussi passés par là, à devoir convaincre avec des projets un peu fous, à rencontrer des personnes qui nous ont fait confiance et qui nous ont aidés. Et est-ce qu’ils ont changé le monde ? Le nôtre, oui. Et c’est déjà un bon début. A nous de rendre la pareille.

Rendez-vous en septembre prochain pour postuler à l’édition BeTH 2021 !